Bienvenue sur le site officiel de la mairie de Messimy sur Saône

La Recyclerie
Juridiquement, la Recyclerie Dombes Val de Saône est un atelier-chantier d’insertion (le chantier d’insertion est une étape dans la vie d’une personne éloignée de l’activité économique, d’une durée maximum de 2 ans), créé en 2011 par le SMICTOM et l’association Valhorizon de Trévoux, association d’économie sociale et solidaire.

La Recyclerie a pour but de collecter et valoriser une partie des déchets de notre territoire. Les objets collectés auprès des particuliers sont des objets dont ils n’ont plus l’usage. Ils sont déposés en déchèteries, au magasin ou enlevés sur place (prestation payante, sur devis).
Aujourd’hui, le Recyclerie emploie 32 salariés, dont 25 en insertion. 40 bénévoles apportent leur temps libre et leurs compétences. Sans eux, la Recyclerie ne pourrait pas fonctionner.
La valorisation se fait par la vente dans le magasin de Trévoux ou vers les éco-organismes (principalement éco-mobilier).
En 2018, 365 tonnes ont été collectées auprès des particuliers, dont 97 % valorisées. Les 3 % restant étant destinés à l’enfouissement ou à l’incinération.
Depuis trois ans, le Recyclerie s’intéresse aux déchets papier et carton des professionnels. En 2018, 60 tonnes ont été collectées auprès de 113 clients.
Depuis quatre ans, Déco-Manie, activité de « relookage » de meubles et d’objets divers, propose à la vente des objets créés par des travailleurs en insertion avec l’aide d’artisans spécialisés. Ces activités sont ouvertes au public, un atelier d’aéra gommage permet un décapage soigné, à façon, de mobilier.

 La Recyclerie occupe un grand bâtiment mis, gracieusement, à sa disposition par le SMICTOM, qui assure aussi le salaire des valoristes présents sur les déchèteries. Valhorizon assure, moyennant rétribution, l’administratif (paye, comptabilité) et l’accompagnement socio professionnel des travailleurs en insertion. La DIRECCTE (Direction du travail et de l’emploi), fixe le nombre de postes en réinsertion subventionnables. L’Europe, l’État, la Région et le Département fournissent 60,5 % des recettes, particulièrement par les aides à l’embauche (67 % des subventions).

 En 2018, le total des ressources, y compris la valorisation de la contribution du SMICTOM (132 189 €) et des bénévoles (29 305 €), a été de 923 619 € en progression de 10 %.
Les ventes se sont montées à 310 923 € (+11,6%), soit 33,6 % des produits.
Les subventions se sont montées à 492 646 € (+9,8%, augmentation due à l’octroi de deux postes en insertion supplémentaires).
Le résultat, validé par le commissaire aux comptes, est donc de 24 188 €.

 Bilan social : 18 salariés ont quitté la Recyclerie en 2018, au terme de leur parcours. Dix (soit 56 %) en sortie positive, c’est à dire en CDI ou en CDD de plus de 6 mois, ou encore admis en centre de formation (l’objectif fixé par la DIRECCTE pour maintenir l’agrément est de 45% de sorties positives).
En conclusion, la Recyclerie est un bel outil, avec de bons résultats sur les plans économique, environnemental et social, ce serait dommage de le perdre.
Son avenir, après la disparition imposée du SMICTOM à la fin de 2019, semblerait serein, si l’on en croit les déclarations des élus de la communauté de communes Dombes Val de Saône, qui, pour la plupart, ne se représenteront pas aux prochaines élections.

  La Recyclerie a pour objectif de collecter, valoriser et revendre une partie des déchets du territoire Dombes-Val de Saône, ainsi que de sensibiliser à des comportements respectueux de l’environnement.
La valorisation des objets collectés se fait prioritairement par réemploi ou transformation quand c’est possible, sinon par recyclage dans différentes filières. La revente des objets recyclés se fait notamment dans un magasin solidaire ouvert à tous, à Trévoux, ainsi que lors de manifestations publiques.
La Recyclerie est aussi un Atelier-Chantier d’Insertion, qui emploie et accompagne des publics éloignés du monde de l’emploi avec une double préoccupation territoriale :
•celle de la progression de personnes éloignées conjoncturellement ou structurellement de l’activité économique
•celle de l’action concrète, utile au territoire et à leurs habitants.
Notre Chantier d’Insertion constitue une étape dans le parcours d’insertion des personnes et allie production, formation et accompagnement spécifique.
Il associe plusieurs partenaires de la vie sociale et économique locale dont les collectivités locales, d’autres structures d’insertion et des structures d’aide sociale.

ALLEZ SUR LE SITE : www.recycleriedombessaone.fr/

       

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris